Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 07:39
1015 - 20151015 - 2015

1015 - 2015

Strasbourg_Cathedral_Exterior_-_Diliff.jpg

 

 

La voir apparaître soudain, au détour d’une rue médiévale au charme envoûtant, dans l’ampleur de sa façade démesurée et néanmoins miraculeusement légère, dressée  sur sa place comme un sublime navire avec son unique voile déployée dans le ciel est un choc assez comparable à celui que j’ai éprouvé en apercevant  "la merveille" à Pétra en Jordanie . Et comment en serait-il autrement tant cette cathédrale que Claudel nommait « Le grand ange rose de Strasbourg » est incomparablement belle, joignant en une même ferveur, comme les mains d’un implorant, ce que l’homme, à travers les siècles, a réalisé de plus pur, de plus beau, de plus élevé, de plus admirable, de plus remarquable, de plus émouvant, de plus accompli. Elle rejoint dans la perfection le Mont-Saint-Michel et Chartres et quelques autres merveilles que les hommes, amoureux non de leur égo mais des cieux, ont bâties et sculptées, faisant appel à leur intelligence et à leur cœur, à leur espérance aussi, car c’est bien un message d’espérance et de foi que de tels monuments ont mission de nous communiquer, à travers les âges, à travers le temps.

 

 

La façade ouest de l’édifice avec son clocher élancé domine les maisons anciennes du centre historique et semble vouloir protéger la ville et surtout lui donner la notion de l’immensurable ou mieux l'assurer du message silencieux de l’infini. Tout y est agencé de façon à ce que la beauté s’y exprime de toutes les façons possibles : à la manière de l’architecte, du bâtisseur, du sculpteur, du verrier, de l’horloger, en sorte que  les métiers y soient impliqués à leur degré ultime d’excellence. Cela fut possible et réalisé par étapes au fil des siècles.

 

 

P1070999.JPG

 

 

Une première église Notre-Dame sera édifiée vraisemblablement en bois dès 510, puis, à la suite d’un incendie, la première cathédrale carolingienne de 826 sera détruite et remplacée par une imposante basilique fondée en 1015 par l’évêque Wernher. L’édifice actuel en conserve la disposition générale du chœur  mais la partie occidentale, le narthex, est l’œuvre d’Erwin de Steinbach. Ainsi n’a-t-elle cessé de s’accomplir, de s’enrichir dans le plus pur  style gothique, en adoptant le principe constructif français, mais en conservant un caractère germanique, unissant les peuples dans un dessein  commun, sublime et exaltant. En ce lieu unique, les anges sont très présents, des anges souriants et doux, confiants comme si ces gracieuses figures préfiguraient  un au-delà à l’abri des conflits et des douleurs si communes aux hommes. C’est, par conséquent, une vision céleste que nous sommes  invités à  contempler, c’est dans l’intimité de cette beauté quasi surnaturelle que les Strasbourgeois sont priés de vivre, ainsi que  tous ceux qui ont le privilège  et l’honneur de venir un moment y déposer leur fardeau quotidien. Qu’importe que nous soyons croyants ou non croyants ; des hommes, comme  nous, ont simplement ouvert une page à lire, immémoriale et transcendante, afin que nous guérissions de nos plaies et que nos doutes ne soient plus une entrave à notre joie de vivre. 

 

 

Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE

 

Pour prendre connaissance d'un autre article consacré aux cathédrales, cliquer sur son titre:

 

La cathédrale dans l'imaginaire des hommes

 

Et pour consulter les articles de la rubrique CULTURE, cliquer sur le lien ci-dessous 

 

Liste des articles de la rubrique CULTURE

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

 

pilier_des_anges_cathedrale_strasbourg.jpg

 

P1080010.JPG

P1080013.JPG P1080011.JPG

P1080009.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans CULTURE
commenter cet article

commentaires

Pierre 01/06/2015 16:27

Superbe monument, merci pour ces clichés et cette présentation très détaillée.
Quelles sont les conditions d'accès ? (tarifs, horaires), je vais me programmer une visite à ma prochaine venue à Strasbourg.

Maxime 08/05/2015 11:51

Il est vrai que cette cathédrale est un choc, de l'extérieur et de l'intérieur. Elle est époustouflante et son environnement exceptionnel lui sert de magnifique écrin. On ne se lasse pas de la visiter car on découvre toujours quelque chose de nouveau. Ces gens de foi savaient travailler et produire des merveilles avec une technique qui était loin d'être celle d'aujourd'hui.

martine 06/05/2015 03:04

" Quand le sacrifice de la chair et du sang du Christ ne sera plus celebre dans les eglises, il n'y aura plus de vie en elles". M.Proust et "La mort des cathedrales". Merci, je ne connaissais pas! Une merveille!

Loic 05/05/2015 14:23

Avec Chartres et Amiens, la plus belle de France. A mon humble avis.

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET  HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )


1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

ET SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX, RENDEZ-VOUS SUR " MEMOIRE D'EAU" :

 

P1080160.JPG

Recherche