Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 07:39
L'important, c'est la sauce de Michel Thauvoye

J’ai quitté ce recueil de nouvelles comme on sort d’un petit immeuble de trois étages après en avoir exploré les différents niveaux l’un après l’autre. Au premier, j’ai me suis retrouvé dans une ambiance noire, noire comme un pur arabica, dans un univers à la limite de l’imaginable où des héros picaresques – peut-être toujours le même personnage glissé  dans une peau différente à chaque fois – plus très jeunes, en rupture avec leurs régulières, plutôt portés sur l’alcool et totalement dépourvus de scrupules et de vergogne, capables de tuer, de massacrer, d’assassiner sans aucun état d’âme, sans le moindre regret, dans des histoires taillées au couteau, ciselées par un orfèvre de la chute imprévisible.

 

J’ai vite grimpé au deuxième niveau car j’ai bien compris que toute cette violence gratuite et d’une brutalité sauvage n’était qu’un artifice pour mettre le lecteur en émoi avant de le laisser comprendre que cette noirceur n’était qu’une énorme farce, qu’il ne s’agissait en fait que d’humour au second  degré, d’humour noir comme le chocolat noir de chez nous vanté par un célèbre fabricant.

 

Et puis, réflexion faite, je me suis dit qu’il fallait jeter un œil au troisième niveau car  cette violence totalement absurde n’était peut-être pas gratuite, que l’auteur avait certainement passé beaucoup de temps à observer ses concitoyens, leurs mœurs, leur comportement, mais aussi les institutions chargées d’organiser la vie de la société. Et, j’ai bien été obligé d’admettre que les vices et les travers dévoilés par l’auteur ne servaient pas qu’à faire frémir les âmes sensibles, mais lui permettaient aussi de dénoncer nos comportements souvent abscons et de dresser une satire au vitriol des méthodes trop fréquemment absurdes de l’administration.

 

Michel Thauvoye est un maître de la nouvelle, de la nouvelle noire en l’occurrence, cynique, machiavélique, totalement amorale, ses textes courts, lapidaires, tranchants comme la lame du rasoir, sont un champ de jeu taillé à la dimension de son imagination débordante et explosive. Il trempe hardiment le pamphlet, la parodie, la satire dans le vinaigre le plus acide pour narguer les pouvoirs drapés dans l’apparat de leurs abus.

 

Denis BILLAMBOZ

 

Pour consulter la liste de mes précédents articles, cliquer   ICI

 

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans LES COUPS de COEUR de DENIS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET  HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )


1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

ET SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX, RENDEZ-VOUS SUR " MEMOIRE D'EAU" :

 

P1080160.JPG

Recherche