Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 09:07
Ce qui reste de Rachid O.

Un petit texte très littéraire, très émouvant pour raconter l’homosexualité que l’auteur ne peut évoquer avec son père, la dualité dans laquelle il vit : amour filial et amour charnel, culture marocaine et culture française.

 

 

                                                   Ce qui reste

                                      Rachid O. (1970 - …)

 

 

« Je vais écrire les souvenirs qui me viennent, chercher où ils peuvent bien être, je les trouverai seul, je n’interrogerai personne, que ce que j’ai vu ». « J’ai besoin d’écrire ça, comme une justification de la douleur et de la beauté malsaine  de ma vie, et puis vous m’avez habitué à être compris comme je voudrais l’être ».

Un jeune Marocain rentre au pays pour revoir son père, ce père qu’il aime profondément mais avec lequel il n’arrive pas à communiquer, il y a des mots que le père ne veut pas dire, des questions qu’il ne veut pas poser. Celui-ci ne peut accepter l’homosexualité de son fils et la relation qu’il a eue avec son oncle, le frère de ce père déboussolé. Rachid O., à travers les rencontres qu’il a faites dans les quartiers interlopes de Paris ou de Rome quand il était pensionnaire de la Villa Médicis, évoque l’ambiguïté sentimentale qu’il éprouve quand son père le sert dans ses bras, les sensations sexuelles semblent se fondre dans les relations affectives créant un profond trouble. Il a une vraie difficulté à définir son identité sexuelle et sentimentale, l’image de l’oncle revient sans cesse à sa mémoire alors qu’il éprouve les pires difficultés à se rapprocher de son père. Il est vrai qu’il n’a connu l’intimité qu’avec l’oncle et non avec le père et pourtant ce père il l’aime profondément.

 

 

Ce petit texte très sensuel, très fin, très littéraire, rompant avec la tradition arabe, se rapproche davantage de la littérature française la plus élaborée et évoque surtout l’ambivalence, celle que le jeune homme éprouvait adolescent au contact de son oncle initiateur, celle de ses sentiments : l’amour filial et l’amour charnel, celle des deux cultures qu’il fréquente, la marocaine et la française où son homosexualité n’est pas perçue de la même façon. Il navigue entre deux mondes, entre deux façons d’aimer, il voudrait aimer son père comme un fils aime, mais il pense toujours à la manière dont il a aimé son oncle. Ses repères se brouillent, se confondent, il est différent, il voudrait que son père l’aime comme il aime son autre fils, il souhaiterait aimer un garçon comme il aimait son oncle. Mais il aspire surtout à ce que son père l’accepte tel qu’il est et le chérisse comme son enfant.

« Dans mon rêve … dans la main de notre père il y avait celle de mon oncle venant vers moi, leurs sourires larges comme ça ».

 

Denis BILLAMBOZ

 

Pour consulter la liste de mes précédents articles, cliquer   ICI

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans LES COUPS de COEUR de DENIS
commenter cet article

commentaires

Pascal 24/03/2016 13:39

Je prends un moment un peu calme pour faire un tour sur ce blog toujours riche en idées littéraires. Je vais acheter "La part de l'ange" de Jean Clair qui va me plaire et plaire à Agnès. Quant à celui-ci, je reste plus réservé bien que je sois sûr qu'il soit très bien écrit et sûrement plein d'intérêt mais moins dans mes préoccupations immédiates. Joyeuses Pâques à toi Denis et à toute ta famille. Est-ce que les hordes enfantines s'apprêtent à dévaler chez toi pour y semer une affectueuse pagaille ?

billamboz denis 27/03/2016 13:13

la marée a commencé hier, le reste sera là demain, c'est un grand moment de bonheur mais aussi beaucoup d'animation. Merci pour tes voeux et je te souhaite à mon tour de joyeuses pâques avec toute ta famille. Attention aux abus de chocolat mais il faut tout de même tutoyer les limites, prendre un plaisir maximum. Amitiés et à bientôt !

Pascal 24/03/2016 13:39

Je prends un moment un peu calme pour faire un tour sur ce blog toujours riche en idées littéraires. Je vais acheter "La part de l'ange" de Jean Clair qui va me plaire et plaire à Agnès. Quant à celui-ci, je reste plus réservé bien que je sois sûr qu'il soit très bien écrit et sûrement plein d'intérêt mais moins dans mes préoccupations immédiates. Joyeuses Pâques à toi Denis et à toute ta famille. Est-ce que les hordes enfantines s'apprêtent à dévaler chez toi pour y semer une affectueuse pagaille ?

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET  HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )


1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

ET SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX, RENDEZ-VOUS SUR " MEMOIRE D'EAU" :

 

P1080160.JPG

Recherche