Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 08:01
Vente chez Sotheby's de lettres et photos de Marcel Proust

Une valise pleine de lettres et de photographies de l’écrivain Marcel Proust, découverte par son arrière-petite-nièce Patricia Mante-Proust, fait l’objet d’une vente le 31 mai chez Sotheby’s à Paris.

 

 

Patricia Mante-Proust est la petite fille d’Adrienne ( dite Suzy ) Mante-Proust, la fille de Robert, frère de Marcel. Elle est le seul membre à porter encore son nom et reconnait que si l’héritage est prestigieux, il est un peu lourd à porter. En effet, Patricia Mante-Proust (41 ans), qui a préfacé récemment le bel ouvrage consacré à l’écrivain « L’arche et la colombe »  aux éditions Michel Lafon, se sépare  des derniers vestiges de son héritage, soit le contenu d’une malle retrouvée autrefois par son père, le petit-fils de Robert, dont il ne lui avait jamais parlé. Lorsqu’à son tour, elle a ouvert cette boîte de Pandore, contenant quelques 120 documents de toute première importance, elle a été très impressionnée. « C’est proche de moi, car c’est ma famille. Et en même temps, cela me dépasse » - confesse-t-elle. Il y a entre autres souvenirs précieux, les trois seules lettres  que Marcel écrivit à son père, dont on sait qu’il n’était pas proche, ce dernier se désespérant de voir son fils aîné se complaire davantage dans ses mondanités que dans ses études.

Victoria Mante-Proust et le livre "L'arche et la colombe" qu'elle a préfacé.
Victoria Mante-Proust et le livre "L'arche et la colombe" qu'elle a préfacé.

Victoria Mante-Proust et le livre "L'arche et la colombe" qu'elle a préfacé.

Les parents de Victoria devant le portrait de Marcel Proust, aujourd'hui au musée d'Orsay

Les parents de Victoria devant le portrait de Marcel Proust, aujourd'hui au musée d'Orsay

L’ensemble compte également des lettres à quelques-uns de ses amants, le compositeur Reynaldo Hahn et Lucien Daudet, la lettre lui annonçant que le prix Goncourt lui a été attribué pour « A l’ombre des jeunes filles en fleurs » le 10 décembre 1919, et d'autres encore à ses fidèles amis. Il y a, par ailleurs, une cinquantaine de photographies de l’écrivain lui-même à tous les âges, de ses proches, de ses amis, des femmes qu’il admirait. La plupart d'entre elles sont déjà connues car reproduites dans les ouvrages sur Proust, dont l’album de la Pléiade, ou exposées tantôt la Bibliothèque Nationale, tantôt au musée Jacquemart-André, sauf que ce sont là les originaux. Et il arrive que le verso de la photographie recèle une surprise comme celle dédicacée à Lucien Daudet, écrite en latin avec des abréviations sibyllines, probablement un code pour parler de leur homosexualité. Nous entrons ainsi davantage dans l’intimité de l’écrivain, aux sources mêmes de son inspiration, à des pans entiers de sa vie qu'il a su transmuer en une œuvre qui plonge au plus secret de la nature humaine.

 

Jean-Yves Tadié, qui a dirigé l’édition de la Pléiade et signé la préface du catalogue de vente, souligne : « Il y a la matière première de l’œuvre de Proust. Toutes les clefs. A mes yeux, c’est une réunion qu’on ne verra plus ». Et certes, il semble bien que, dès lors, tous les objets, bibelots, correspondances concernant Marcel Proust aient été dispersés. Patricia Mante-Proust admet volontiers que ces souvenirs honorent sa famille, mais que Proust fait désormais partie du patrimoine français. Et Jean-Yves Tadié de conclure : « Je trouve qu’il a rajeuni. Il avait vieilli dans les années 1930 où personne n’en voulait plus. Mais à l’époque du selfie, Proust a retrouvé une nouvelle vigueur ». Pour preuve les estimations des photos et lettres proposées par cette vente et qui vont s’envoler sans doute, tant l’écrivain a su, au fil du temps, ce temps nullement perdu pour lui, marquer la littérature à jamais.

 

Le 31 mai à 14h30 - Galerie Charpentier, 76 rue du Faubourg Saint-Honoré - Paris

 

Pour consulter la liste des articles de la rubrique DOSSIER MARCEL PROUST, cliquer  ICI

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

Brouillon de Marcel Proust et la cathédrale d'Amiens dessinée en marge d'un texte.
Brouillon de Marcel Proust et la cathédrale d'Amiens dessinée en marge d'un texte.

Brouillon de Marcel Proust et la cathédrale d'Amiens dessinée en marge d'un texte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans DOSSIER MARCEL PROUST
commenter cet article

commentaires

Tania 17/05/2016 18:18

Formidable ! Merci pour cette présentation d'une vente exceptionnelle, annoncée aussi dans La Libre Belgique. Qui aura les moyens d'acquérir des documents si précieux ? J'espère qu'ils entreront dans le domaine public.

Martine 15/05/2016 21:39

Merci pour ce renseignement, chere Armelle. Mais c'est tout de meme triste et frustrant de constater que tous ces precieux documents vont etre eparpilles. La femme de Robert, conventionnelle au possible n'aimait pas son beau-frere, elle en avait meme honte et elle avait deja fait un gros nettoyage par le vide. Heureusement que du cote Mauriac, Nathalie Mauriac arriere-petite-niece de Marcel Proust fait un travail remarquable autour de Proust.

armelle 16/05/2016 10:03

Il y eut aussi la chère Céleste Albaret qui, après la mort de Proust, sauva de nombreux objets, aujourd'hui au musée Carnavalet et Suzy Mante-Proust, sa nièce, qui oeuvra sa vie durant à honorer la mémoire de son oncle.

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET  HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )


1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

ET SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX, RENDEZ-VOUS SUR " MEMOIRE D'EAU" :

 

P1080160.JPG

Recherche