Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  • L'herbier de Marcel Proust de Dane Mc Dowell (31/10/2017)
    Voilà un ouvrage plein de délicatesse que Flammarion nous propose dans une belle édition en ce début d’automne, au moment même où fleurs et feuilles vont sommeiller pendant de longs mois. Cet ouvrage a le mérite d’allier les évocations des végétaux aux...
  • Vie et mort de Katie Olson de James Garner (30/10/2017)
    Aujourd’hui, on parle beaucoup d’attouchements, de violences faites aux femmes et autres sévices encore : psychologiques, moraux, … mais cette détestable attitude date de la nuit des temps. James Garner dans ce très court roman pousse à l’extrême les...
  • Fortuny, le magicien de Venise - Exposition au musée Galliera (24/10/2017)
    Quel était cet homme que l’on nommait le magicien de Venise et dont le nom est lié à la Sérénissime et pour quelles raisons figure-t-il dans quelques-unes des œuvres littéraires les plus marquantes de son temps ? En ce qui concerne Proust, est-ce dans...
  • La fille de Souslov de Habib Abdulrab Sarori (23/10/2017)
    Quoi de plus clair qu’un roman, une belle histoire d’amour pour expliquer le drame du Yémen, mieux comprendre pourquoi certains sont prêts à mourir violemment pour tuer un maximum de civils qui ne comprennent rien à leur motivation ? La fille de Souslov...
  • Sans Abuelo Petite de Cécile Guivarch (16/10/2017)
    « Cécile Guivarch,…, sonde encore une fois la mémoire familiale. Entre les questions sur sa langue, ses langues, elle évoque un secret de famille… » Dans un court recueil de poésie constitué d’une partie en vers, en général sur la page de gauche, et d’une...
  • Jules de Didier van Cauwelaert (11/10/2017)
    Zibal est un scientifique méconnu. Ses inventions auraient pu lui rapporter une fortune mais il ne sait pas se vendre et n’est pas doué pour le bonheur aussi, malgré ses diplômes et ses innombrables brevets, se retrouve-t-il à 42 ans vendeur de macarons...
  • Déséquilibres ordinaires de Françoise Steurs (09/10/2017)
    C’est avec beaucoup de sensibilité et de fraîcheur dans son écriture que Françoise Steurs nous conte les démêlés d'un médecin du SAMU social avec Max sans-tête. Françoise travaille avec des jeunes pas tout à fait comme les autres, des jeunes qui voient...
  • Bruges ou la remontée du temps (04/10/2017)
    Bruges a cela de merveilleux : le visiteur qui la découvre entre de plein pied dans le Moyen-Age tant la ville a su se protéger des méfaits de la modernité et conserver son authenticité et son charme envoûtant au bord de ses canaux, à l’endroit même où...
  • Tout un été sans facebook de Romain Puértolas (02/10/2017)
    Agatha Crispies – pas comme la célèbre romancière anglaise, non, comme les céréales servies au petit déjeuner – s’est tellement emmêlée les crayons dans l’affaire des stylos bleus à New-York New-York qu’elle est mutée, après un tour de passe/ passe administratif,...

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET  HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )


1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

ET SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX, RENDEZ-VOUS SUR " MEMOIRE D'EAU" :

 

P1080160.JPG

Recherche