Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 08:30

9782221116609.jpg

 

La publication de l'ensemble des lettres de François Mauriac, dont une centaine inédites,
révèle tout un pan méconnu de l'oeuvre du grand écrivain.

« Vos lettres, disait Chardonne à Mauriac, sont vous-même plus que tout ; et à votre oeuvre, il faut ajouter votre personne. » On y rencontre en effet le premier mouvement de la pensée aussi bien que la profondeur d'une lumineuse intelligence, les élans d'une âme sans cesse en éveil, les émotions du moment, la colère, la passion, l'ironie cinglante, la chaleur de l'amitié, l'ambiguïté des sentiments, les doutes, la foi, et tous les combats auxquels cet infatigable polémiste fut mêlé.


Adressée aux grands de son époque – de Maurice Barrès et Francis Jammes, ses parrains en littérature, au général de Gaulle, dont il fut l'ardent supporter jusqu'à la fin, sans oublier les nombreux amis de jeunesse, et l'essentiel des écrivains français, Montherlant, Valéry, Proust, Paulhan, Cocteau, Drieu La Rochelle, Gide ou Claudel, cette correspondance résume soixante années d'histoire littéraire et intellectuelle, inscrites en filigrane dans la vie ardente de cet éternel adolescent profondément amoureux de la vie, de la beauté des êtres, de la nature, et tiraillé entre des désirs multiples et parfois difficilement conciliables.


C'est réellement un « Mauriac par lui-même » que ces missives nous révèlent, indispensable complément du Bloc-Notes et des Nouveaux Mémoires intérieurs pour mieux comprendre, et parfois même surprendre, dans sa vérité la plus intime, l'homme, le témoin capital, engagé corps et âme dans les combats majeurs de son temps, en se faisant le défenseur, lors de la guerre d'Espagne, sous l'Occupation, puis lors des guerres coloniales, des rebelles et des insoumis.


Réunie et présentée par Caroline Mauriac – l'épouse de Jean Mauriac, second fils de l'écrivain –, cette correspondance constitue un pan essentiel de l'oeuvre mauriacienne. Elle rassemble les deux volumes des Lettres d'une vie parus chez Grasset en 1981 et 1989, et plus d'une centaine de lettres inédites considérées jusqu'ici comme trop sulfureuses pour être publiées. Destinées aux quelques hommes qui ont beaucoup compté dans sa vie affective, elles confirment les véritables penchants du créateur des Anges noirs et du Désert de l'amour et laissent entrevoir les « abîmes de tendresse » dans lesquels il n'a cessé de se débattre.

 

Il est vrai que Mauriac a toujours donné l'impression de causer la plume à la main, si bien qu'à travers ses lignes, il nous semble surprendre sa voix brisée par un cancer de la gorge. Caressant les uns, griffant les autres et convoquant à ses côtés toute la littérature française. Il arrive même que Mauriac se laisse intimider par le génie tempétueux de Claudel ou par l'intelligence retorse de Sartre mais jamais il ne s'abaissera, dans ses propos, à la moindre platitude.

 

Mauriac abritait deux hommes en lui, nous dit François-Laurent Balsa, un jésuite qui sentait le souffre et un janséniste qui vous aspergeait d'eau bénite. Le matin, il courait les offices religieux et le soir les salons mondains. C'était un homme du monde qui avait la tentation du désert et dont le drame fut de n'être que rarement d'accord avec son camp, mais sans parvenir à le quitter, si bien qu'il s'est trouvé souvent isolé, incompris, cruellement calomnié. C'est ce qui s'exprime dans cette correspondance, sorte de bloc-notes intime, où l'on suit l'évolution de sa pensée qui lui fait susurrer des choses graves et profondes de façon légère, parfois frivole, et toujours d'un style inimitable.


Pour consulter la liste des articles de la rubrique LITTERATURE, cliquer sur le lien ci-dessous :



Liste des articles de la rubrique LITTERATURE

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Ciné Alain 09/04/2013 19:45

Carrément passionnant. À lire. Et une excellente idée de cadeau, de surcroit. Cet article comble deux envies. La première, faire plaisir en offrant ce livre, à coup sûr, surprenant. Et deuxièmement
le lire en prenant son temps. Que du bonheur. Merci Armelle.

Tania 05/04/2013 18:48

Tourmenté comme ses personnages, on s'en doutait. Aurait-il aimé que ces lettres intimes soient publiées ? Si Mauriac ne les a pas éliminées lui-même, je suppose qu'il l'envisageait.

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET  HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )


1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

ET SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX, RENDEZ-VOUS SUR " MEMOIRE D'EAU" :

 

P1080160.JPG

Recherche