Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 07:49
Faisons un rêve...

 

J'ai fait un rêve un matin en voyant se lever le soleil sur la mer, un soleil beau comme le visage du bonheur ou de l'amour, le rêve d'une France enfin revenue de ses trop longs hivers, délivrée de ses tabous et de ses peurs, France chantée par ses poètes, pleurée par ses exilés, convoitée, célébrée, saluée aujourd'hui par les femmes et hommes politiques comme un pays où il fait bon vivre. Fini "l'hexagone", cette appellation froide et impersonnelle dans laquelle aucun Français ne se reconnaît et qui sollicite si peu l'imaginaire et l'allégresse, mais vive la France, petit pays par sa superficie mais grande nation par ses valeurs, ses combats, ses actions. Certes au cours de sa longue histoire, elle a tour à tour inspiré les plus grandes espérances et causé les plus amères désillusions. Sans doute, parce que malgré ses mérites, elle souffre d'une faiblesse : sa propension à se diviser, à s'auto - critiquer, à ne point trop s'aimer. Oui, aujourd'hui, comme hier, comme demain, faisons le rêve d'une France réconciliée avec elle-même, ayant, sous un ciel sans partage, remisé ses discordes, chassé ses démons, repris goût à son passé ; faisons le rêve d'une France animée par un projet, gagnée par un idéal, soulevée par une ferveur, emportée par une espérance.



La France si belle et diverse, c'est tout à la fois ses villages, ses paysages, sa cuisine, ses vins, le labeur de ses hommes, le savoir-faire de ses petites gens, le génie de ses artistes, de ses architectes, de ses maîtres d'oeuvre, l'audace de ses chefs et de ses héros. Si elle s'estompe parfois dans le coeur des princes qui la gouvernent, dans les moeurs, les cultes, les idées et les amours, il n'est pas question pour nous de l'embaumer et de la conduire au cimetière des beautés disparues. Mais de la faire renaître de sa froidure et de ses ombres comme le printemps de l'hiver, l'aube de la nuit, la flamme de la cendre  incandescente.



Nous ne pouvons ignorer qu'une salutaire pérennité est accordée aux nations dont les fils souhaitent la survie... Et nombre d'entre nous, laboureurs et bâtisseurs, cadres et ouvriers, célèbres et inconnus, le voulons et le pouvons. Alors faisons ce rêve d'une société réconciliée, d'une conscience d'appartenance partagée et vécue comme une valeur suprême. Pour avoir traversé tant de crépuscules, la France sait ce que signifie le renouveau, ce qu'est le lieu choisi pour faire halte et se reconnaître, car que serait une société universelle qui n'aurait point de pays particulier ? Oui, ce matin, faisons un rêve...

 

Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE

 

Pour consulter la liste des articles de la rubrique CULTURE, cliquer sur le lien ci-dessous :

 

Liste des articles de la rubrique CULTURE

 

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

Faisons un rêve...

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans CULTURE
commenter cet article

commentaires

Cécile 15/12/2016 18:01

Poursuivons notre rêve...si bien décrit. Nous pouvons le faire !
Transmettons, parlons-en, rendons à ceux qui doutent un véritable espoir...
La porte est grande ouverte devant nous, Merci

Loic 14/12/2016 19:33

Je le relis et partage a nouveau.

Loic 24/06/2016 22:23

Oui, la France merite mieux que ce qu'elle vit actuellement. Son personnel politique et ses medias ne sont pas a la hauteur et ne savent pas exploiter son extrordinaire potentiel creatif. Cela fait trente ans que nous faisons du sur place alors qu'il y a tant de reserves d''energie en attente. Et puis la France ne sait pas tirer partie de ses richesses baillonnee par les dictats europeens.

Maxime 24/06/2016 21:38

Je partage bien volontiers votre rêve, Armelle, bien que je pense qu'il s'agit vraiment d'un rêve.

Adrien Dutout 24/06/2016 11:55

Que l'éclat de ce merveilleux rêve, comme une aile de mouette tournant dans l'azur, mette un point virgule, ce week-end, à la clameur des marchés troublés.

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET  HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )


1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

ET SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX, RENDEZ-VOUS SUR " MEMOIRE D'EAU" :

 

P1080160.JPG

Recherche