Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 09:18

1201197379 profil a montmartre

 

 

Tiens-moi serrée contre toi
comme une enfant qui a mal et pleure ;
mon coeur est dans son enfance,
confiant et néanmoins seul.
Je me suis attardée
trop longtemps dans mon rêve,
l'heure est venue que je m'éveille,
que je me coule dans le flot
où chaque chose passe et meurt.


Plus rien ne sera pareil,
la terre s'ouvre comme une noix,
où vais-je ?
J'ai lâché la main qui secourt,
j'avance seule désormais.
Il faut tenir sa tête haute,
alors que l'amour s'éloigne,
qu'il reste insaisissable
à nos mains humaines.


Que je sois dans ta mémoire
le chant de la dernière heure.
La pénombre élève un barrage,
le soir conduit le deuil
des promesses sages, des fols espoirs.
Tiens-moi serrée contre toi
comme une enfant qui a mal et pleure.
Je me suis attardée
trop longtemps dans mon rêve,
l'heure est venue que je m'éveille,
que je me coule dans le flot
où chaque chose passe et meurt.

 


Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE 


 

Extraits de     Profil de la Nuit - un itinéraire en poésie


 

Pour consulter la liste des articles de la rubrique ARTICLES ME CONCERNANT, cliquer sur le lien ci-dessous :


 

LISTE DES ARTICLES ME CONCERNANT

 


 

1184097919 profil de la nuit

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans ARTICLES ME CONCERNANT
commenter cet article

commentaires

armelle 31/08/2014 11:17

En panne de secteur pendant 4 longs jours, je n'ai pu répondre, Thérèse, à votre si aimable commentaire. J'espère que cet ensemble de poèmes ne vous décevra pas et vous apportera ce que vous
attendez sans doute de la poésie : une vision transmuée du réel. Merci infiniment de votre fidélité.

Thérèse 25/08/2014 19:11

Tout simplement magnifique. je viens de commander votre livre 'Profil de la nuit'.

armelle 25/08/2014 10:56

Oui Maxime et Edmée, il ne faut pas avoir honte de ses larmes et admettre qu'elles nous renvoient toujours à notre enfance, parce qu'à cette époque elles nous paraissaient aussi naturelles que le
rire. Adulte, on se méfie trop souvent et du rire et des larmes.

Edmée De Xhavée 24/08/2014 20:41

Je l'avais pourtant lu, et m'étonne de ne pas l'avoir commenté... Il est si beau et si plein de larmes et de courage, ce poème. Et d'un sourire dans les larmes et le courage...

Maxime 24/08/2014 13:51

Une émotion intense se dégage de ces vers. Une condensation de mélancolie. C'est vraiment beau !

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET  HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )


1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

ET SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX, RENDEZ-VOUS SUR " MEMOIRE D'EAU" :

 

P1080160.JPG

Recherche