Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 08:47

LES-IMPRESSIONNISTES_2692728659712842855.jpg

 

 

Le Musée Marmottan Monet, ancien pavillon de chasse de Christophe Edmond Kellermann, duc de Valmy, fut acquis en 1882 par Jules Marmottan. Son fils Paul en fait sa demeure et l’agrandit d’un pavillon de chasse destiné à recevoir sa collection d’objets d’art et de tableaux Premier Empire. A sa mort, en 1932, il lègue à l’Académie des Beaux-Arts l’ensemble de ses collections ainsi que son hôtel particulier qui devient le musée Marmottan en 1934 ainsi que la bibliothèque de Boulogne riche en documents historiques.



En 1957, le Musée Marmottan Monet reçoit en donation la collection de Victorine Donop de Monchy, héritée de son père le Docteur Georges de Bellio, médecin de Manet, Monet, Pissarro, Sisley et Renoir, qui fut l’un des premiers amateurs de la peinture impressionniste.  Michel Monet, second fils du peintre, lègue en 1966 à l’Académie des Beaux-Arts sa propriété de Giverny et sa collection de tableaux héritée de son père pour le Musée Marmottan. Il dote ainsi le Musée de la plus importante collection au monde d’œuvres de Claude Monet. L’architecte académicien et conservateur du Musée Jacques Carlu construit alors une salle inspirée de celle des grandes décorations de l’Orangerie des Tuileries pour y recevoir la collection. En 1980, la donation de Daniel Wildenstein enrichit le musée d'un exceptionnel ensemble d'enluminures datant du Moyen Age à la Renaissance.

 

Des-impressionnistes-de-retour-a-Paris_article_popin.jpg

                                                Monet - les planches à Trouville


Ouvert pour la première fois au public en 1934, le musée Marmottan Monet célèbre son quatre-vingtième anniversaire cette année. En moins d’un siècle, le musée a bénéficié de legs et de donations d’une envergure sans égale faisant de lui le dépositaire du premier fonds mondial d’œuvres de Claude Monet et de Berthe Morisot. Sans la générosité des collectionneurs et des descendants d’artistes, il ne serait pas devenu un haut lieu de l’impressionnisme. Conscient de cet héritage, le musée souhaitait débuter les cérémonies de son anniversaire en rendant hommage aux collections privées.



Le musée Marmottan Monet présente ainsi jusqu'au 6 juillet une exposition intitulée : Les Impressionnistes en privé, réunissant exclusivement des œuvres en provenance de collections particulières.
Cinquante prêteurs se sont associés avec enthousiasme à ce projet et ont accordé des prêts en provenance de France, des Etats-Unis, du Mexique, de Suisse, de Grande-Bretagne et d’Italie. Cette exposition offre l’opportunité unique de découvrir des tableaux pour la plupart jamais vus. Une centaine de chefs-d’œuvre constitue un ensemble d’exception. Quatre-vingt peintures et une vingtaine d’œuvres graphiques par Jean-Baptiste-Camille Corot, Eugène Boudin, Johan Barthold Jongkind, Édouard Manet, Frédéric Bazille, Claude Monet, Pierre-Auguste Renoir, Edgar Degas, Camille Pissarro, Alfred Sisley, Gustave Caillebotte, Berthe Morisot, Armand Guillaumin, Paul Cézanne, Mary Cassatt, Eva Gonzalès et Auguste Rodin permettent de retracer une histoire de l’impressionnisme à travers des œuvres inédites.

 

96775597.jpg

                                                           Berthe Morisot

 

 

Tout ici n’est qu’une suite d’impressions sur des paysages, des rues, des ports, la mer et le ciel, régie par la lumière. Au regard extasié des visiteurs s’offrent une centaine de toiles, d’aquarelles, de dessins qui semblent exécutés par une grande famille, tant l’accord des couleurs, les jeux d’ombre, le modelé des visages, bien que conservant leur identité, s’unissent et se répondent en une harmonie rare. Je ne saurais vous dire ce que j’ai le plus aimé car chaque toile est une des meilleures de chacun des peintres, prouvant à quel point leurs acheteurs étaient des amateurs éclairés. Lorsqu’on se rappelle qu’au début de l’impressionnisme dont le nom vient d’une toile de Monet « Impression au soleil levant » aujourd’hui accroché à une cimaise du musée Marmottan, les critiques hurlaient au scandale et n’avaient pas de mots assez durs pour stigmatiser cette peinture décadente, on se rend compte du courage de ces artistes qui ne baissèrent jamais les bras et acceptèrent des conditions de vie difficiles pour imposer leur vision de l’art. On les aime passionnément aujourd’hui et ces œuvres, peintes dans la nature ou des ateliers de fortune, sont tout simplement sans prix, à l’exception de celui du cœur.

 

Pour consulter la liste des articles de la rubrique CULTURE, cliquer sur le lien ci-dessous :

 

Liste des articles de la rubrique CULTURE


 

0-jongkind_johan_barthold_voilier_dans_le_port_de_honfleur.jpg

                          Jongkind - Voilier dans le port de Honfleur

 


expoph_80_img_20140114153606.jpg

                Caillebotte - rue à Paris

 

impressionnistes-prive-musee-marmottan-monet-L-Uz6Gbo.jpeg

                                         Pissarro - la meule de foin

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans CULTURE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET  HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )


1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

ET SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX, RENDEZ-VOUS SUR " MEMOIRE D'EAU" :

 

P1080160.JPG

Recherche