Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 08:37

porte-de-champerret.jpg 

 

Le dernier ouvrage d'Evelyne Bloch-Dano * relève davantage de la confidence que du roman, bien qu'il ait été publié sous cette appelation. Dans celui-ci, rien n'est inventé, tout est vrai, d'où l'émotion qu'il provoque immanquablement. On a le sentiment que l'auteure vous parle à voix basse dans une pièce où, ensemble, on se serait retiré, ou bien dans un jardin, à la tombée du soir, à l'ombre d'un arbre. Le récit s'ouvre alors que la narratrice visite pour la dernière fois l'appartement où elle a vécu son enfance et son adolescence porte de Champerret, appartement que sa mère a dû quitter pour entrer dans une maison de retraite médicalisée où elle achève une existence douloureusement meurtrie par la maladie d'Alzheimer. Revenant sur les lieux, sa fille va être confrontée à des souvenirs qui, subitement délivrés de la pression qui les maintenait à distance de la mémoire, resurgissent d'un coup en un flot ininterrompu.


"L'imaginaire se nourrit de nos manques et sans fin nous conduit au bord de gouffres que nous ne savons pas nommer. Non pour les combler, mais pour les creuser. Et parfois, alléger nos doutes, les gonfler d'air comme des ballons qui s'envolent..."


Ainsi, au fil des chapitres, le film d'une vie se déroule-t-il depuis l'école maternelle, les premières lectures, le quartier de la porte de Champerret, le passé que les parents auront à coeur de cacher à leurs deux petites filles, celui d'une famille juive décimée dans les camps de concentration nazis, les peurs enfantines, l'éveil des sentiments amoureux, les examens, le départ dans la vie, l'impatience d'être enfin indépendante, l'ouverture vers l'âge adulte. J'ai pris d'autant plus de plaisir à cette lecture que nous sommes l'auteure et moi de la même génération, à quelques années près, qu'à l'époque décrite je demeurais non loin de chez elle boulevard de la Saussaye, allais à mes cours de danse place des Ternes et que nous nous sommes probablement croisées sans le savoir, ignorant alors que l'amour de la littérature et de Marcel Proust nous réunirait un jour au Cercle de Cabourg-Balbec. 


On sourit souvent en suivant cette petite fille fluette et malicieuse, fragile et aimante, qui se glissait sous les armoires et les tables afin d'écouter parler les adultes, toute de curiosité interrogative, déjà soucieuse de découvrir les vies des autres qui feront d'elle, quelques années plus tard, une biographe appréciée. Il y a aussi l'évocation d'un père adoré, toujours bien disposé à consoler et encourager sa fillette exigeante, d'une maman indépendante, lectrice de Simone de Beauvoir, qui entendait assumer son indépendance et ne pas rester confinée à son foyer. Les descriptions dévoilent peu à peu les visages, structurent la topographie du quartier et ses lieux complexes à la...lisière, terrains vagues où s'ébroue une petite société marginale et un peu inquiètante, descriptions qui ravivent les heures d'une époque où, en boucle, passaient les chansons des Beattles, de Piaf, de Juliette Greco, où les petites filles s'initiaient à la lecture grâce à la comtesse de Ségur et à la collection "Rouge et Or", où la télévision faisait son apparition, où le rémouleur, le vitrier, le chanteur des rues entonnaient leurs refrains dans les cours d'immeuble, clouant aux fenêtres mères et enfants ; oui la narratrice fait revivre l'actualité des année 50 qui ouvrira les 30 Glorieuses.


Tout cela joliment conté en un vocable sobre qui nous mène de l'enfance aux heures nostalgiques d'aujourd'hui, auprès d'une maman le plus souvent absente et dont le passé se transfère, lumineux et intouchable, dans la mémoire et le coeur, faisant de nous les complices d'une vie qui, comme la plupart d'entre elles, nous offre tour à tour ses riches heures et ses vallées de larmes.


Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE

 

* " Porte de Champerret " - Evelyne Bloch-Dano - Ed Grasset ( 17,80 euros )

Prix Cabourg du roman 2013

 

Pour consulter les articles de la rubrique LITTERATURE, cliquer sur le lien ci-dessous :

Liste des articles de la rubrique LITTERATURE

 

topelement  Evelyne Bloch-Dano

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Armelle BARGUILLET - dans LITTERATURE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET  HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )


1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

ET SI VOUS AIMEZ LES ANIMAUX, RENDEZ-VOUS SUR " MEMOIRE D'EAU" :

 

P1080160.JPG

Recherche