Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 09:56
Mes chats écrivent des haïkus de Minami Shinbô

Voilà la deuxième partie du diptyque que j’ai consacré aux auteurs japonais amoureux des chats, c’est un recueil de haïkus illustré par l’auteur lui-même. Il s’est déguisé en chat poète pour réaliser ce magnifique ouvrage.

 

 

Mes chats écrivent des haïkus

Minami Shinbô (1947 - ….)

 

 

Le 6 octobre dernier, je soulignais, à propos de ma lecture du livre de Takashi Hiraide, « Le chat qui venait du ciel » :

« Les écrivains nippons semblent beaucoup aimer les chats, ils en parlent souvent dans leurs textes, et certains comme Hiraide et Nosaka leur ont carrément consacré un livre… ». Juste après la publication de ce propos, j’ai découvert un magnifique recueil de haïkus illustrés de Minami Shinbô : « Mes chats écrivent des haïkus » qui fait suite à un précédent recueil : « Haïkus du chat » et j’ai aussi appris que d’autres auteurs avaient consacré des écrits à cet animal emblématique selon eux.

 

Minami Shinbô confie en introduction à ce recueil : « Je me suis … transformé une nouvelle fois en chat poète et artiste espérant toutefois ne pas lasser mes lecteurs. Je suis entré dans la peau de plusieurs chats de ma connaissance dont mon propre chat… ». Inspiré par les chats qui gravitent dans son entourage, il produit un magnifique recueil où les haïkus en caractères japonais ont été conservés en regard des textes traduits en français sur fond d’illustrations aux couleurs douces et aux dessins naïfs. Ces haïkus illustrés représentent la vie quotidienne de ces chats et le flegme qu’ils conservent devant ce qui pourrait éventuellement les perturber. L’auteur n’a pas laissé toute sa part aux chats, il a glissé quelques allusions à des œuvres littéraires et picturales bien connues au Japon.

 

Célèbre auteur de mangas, Minami Shinbô offre avec cet ouvrage un magnifique objet de librairie. Celui-ci ravira même ceux qui ne lisent pas beaucoup, enchantera ceux qui connaissent bien la culture nippone et les amusera d’autant plus quand ils découvriront les clins d’œil que nous adresse l’auteur. Et comme l’éditeur est généreux et que la traductrice est  cultivée, le lecteur trouvera, à la fin du recueil, une série de notes lui permettant de comprendre le sens des textes et des illustrations. Nul n’aura donc la moindre excuse pour ne pas se procurer ce magnifique objet culturel.

 

Avant de refermer le  recueil, je me suis tout de même posé une question : est-ce que Chibi, le chat de Takashi Hiraide, figure parmi les chats qui ont directement inspiré et même soufflé à l’oreille de l’auteur quand il rédigeait ces textes et dessinait leurs illustrations ?

 

Denis BILLAMBOZ

 

Pour consulter la liste de mes précédents articles, cliquer  ICI

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

 

Mes chats écrivent des haïkus de Minami Shinbô
Mes chats écrivent des haïkus de Minami Shinbô
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Oui, du bel ouvrage.
Répondre
T
Rien de ce qui concerne les chats ne me laisse indifférente, voilà qui me rappelle bien sûr le chat Murr d'Hoffmann et "Je suis un chat" de Sôseki, dans un autre style. J'y jetterai un coup d'œil en librairie.
Répondre
A
Un livre délicieux, plein de malice, à offrir aux amoureux des chats qui sont nombreux. Et un bel objet sur le plan de l'édition.
Répondre
D
Oui un livre délicieux et très beau, inéluctablement un cadeau qui plaira beaucoup aux amis des chats !

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )

 

1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

 

Recherche