Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2018 1 26 /03 /mars /2018 09:06
Les anges ne reviendront pas de Firouz Nadji-Ghazvini

Voici un roman qui nous rappellera une époque déjà oubliée, gommée par les exactions des extrémistes religieux au pouvoir, celle où, en Iran, tout a basculé, celle où le shah a été chassé, celle où la porte a été ouverte aux ayatollahs et à leurs turpitudes.

 

 

Les anges ne reviendront pas

Firouz Nadji-Ghazvini (1946 - ….)

 

 

Firouz Nadji-Ghazvini a quitté l’Iran en 1985, déjà au temps du shah il était inquiété par la censure. Il n’était pas à proprement parler impliqué dans la vie politique du pays mais il dénonçait les atteintes aux droits de l’homme et les injustices. Il a écrit ce livre en 2002, mais il en situe l’action au moment où tout va basculer, où tout vacille déjà. « On ne regrette pas l’ancien régime. Mais on ne se réjouit pas de celui à venir.  Quelque chose … est en train de se perdre ».

 

Il raconte comment un jeune écrivain, poète comme lui, traverse cette période avec les deux filles qu’il aime, celle qui est devenue sa femme, la femme pragmatique qui se, et le, protège de tous les dangers, la femme qu’il a toujours aimée mais avec laquelle il n’a jamais eu la moindre aventure, celle qui a fui le pays, et son ami dont il se rend compte qu’il n’est pas très clair, qu’il intrigue dans des milieux où la violence remplace la loi. Il s’intéresse peu aux événements, il vit dans son univers de poésie, il déplore qu’un monde soit en train de disparaître faute de n’avoir pas su, et de ne pas savoir encore, éduquer les foules. « Au temps du shah, on a fait beaucoup pour développer ce pays mais on a raté l’essentiel : l’éducation politique. Et ce qui permettra aux mollahs de prendre le pouvoir. Eux, l’éducation, ils s’en moquent. Ils jouent sur les sentiments populaires ».

 

Il décrit un spectacle macabre, joué réellement sur scène, qui pourrait être une métaphore de ce qu’est devenue la révolution qui a chassé le shah : une manipulation des foules les rendant hystériques et meurtrières, leur faisant croire que le dogme et la théorie sont plus importants que les êtres. « Qu’importe, clame-t-il, qu’un cœur se brise, que du sang coule ou qu’une ville brûle ! Seule importe la vérité des idées. Le monde est un enfer qui se consume lentement pour nous réduire en cendres ». Les fidèles gavés du message religieux n’ont plus la même perception du monde, du bien et de mal, que ceux qui, comme le narrateur, restent à l’écart des discours incendiaires. « Mais Ismaïl ne voit pas la même scène que moi. Dans son rêve musulman, Niloufar et Mithra sont démesurément nus ».

 

La pièce a été jouée, la foule a anéanti les acteurs comme le peuple révolté a détruit tous les pouvoirs et Mithra, l’épouse fidèle et lucide, s’interroge : « … elle se préoccupe surtout des spectateurs. Pourquoi ont-ils été trompés ? N’importe quel metteur en scène peut donc les leurrer ? Même un médiocre ! Surtout un médiocre ! Il suffit de jouer les Pol Pot pour faire jaillir la méchanceté pure de la nature profonde des spectateurs ? Comment font-ils pour cacher en eux tant de violence ? »

 

Un texte empreint de la poésie orientale issue de l’ancienne Perse qui dénonce, à travers une suite de petites scènes en forme de métaphores et d’ellipses, la destruction de la culture ancienne par la dictature religieuse et les douleurs infligées à tout un peuple par ceux qui ont confisqué le pouvoir.
 

Denis BILLAMBOZ

 

Pour consulter la liste de mes précédents articles, cliquer ICI

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

Les anges ne reviendront pas de Firouz Nadji-Ghazvini
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
comment reconquérir son ex en 7jours, la seule personne de parole a consulté c'est le maitre zokli , il ma ramené mon ex en 7jours ,mail: vous pouvez l'appeler directement ou l'Ecrire sur whatsapp au 00229 61 79 46 97
Répondre
E
J'aimerais beaucoup de lire. J'avais une amie Iranienne en pension, et ai eu des amis Iraniens à Aix en Provence, dont un qui était fils d'un garde personnel du Shah... Que sont-ils devenus? Et comment le sont-ils devenus? Ils étaient gais, riaient de tout leur coeur...
Répondre

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )

 

1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

 

Recherche