Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 08:12
Plaisirs d'été d'Herman Bang

 

Né dans le Jutland danois en 1857, Herman Bang a effectué de longs séjours à l’étranger, notamment en France, où il a introduit le théâtre d’Ibsen et de Strindberg. Il est l’auteur de plusieurs romans et de nombreux articles de presse. Dans le présent texte, qui ressemble plus à une longue nouvelle qu’à un véritable roman, il met en scène un couple ayant exploité successivement plusieurs métairies, de moins en moins rentables, avant de liquider leur matériel de culture et d’élevage pour prendre en gérance un hôtel. Hélas cet hôtel n’a pas de clients et le couple continue de vivre avec un crédit de plus en plus difficile à obtenir auprès des fournisseurs et notables de la ville. Comme les soldats de Dino Buzzati, ils attendent avec moins de foi, non pas des Tartares, mais seulement des clients dépensiers et solvables.

 

Et puis soudain, sans qu’on les attende ce jour-là, les touristes débarquent comme les Tartares de Buzzati  envahirent le fort tenu par les soldats. Même s’ils étaient attendus avec impatience, c’est la surprise totale, rien n’est prêt pour accueillir cette horde de voyageurs, tout manque de la lingerie à la cave en passant par la resserre. Il faut héberger cette population, la nourrir, la distraire et la retenir si possible. Cette population n’est pas n’importe laquelle, elle comporte des notables, des enrichis, des dandys, des gens suffisamment riches pour que les hôteliers  puissent rembourser leurs dettes et repartir sur un meilleur pied.

 

A travers cette folle soirée, où les aubergistes et leur personnel se démènent comme des diables sous le regard dubitatif de la population locale et que leurs hôtes s’organisent pour passer la meilleure soirée possible dans cet hôtel miteux, Herman Bang dresse un portrait vivant et alerte de la population danoise au moment où les marchands, nouvellement enrichis, prennent la place des aristocrates toujours conscients de leur importance mais de moins en moins riches, sous le regard des classes laborieuses qui essaient de ramasser les miettes du festin qui leur échappe. C’est un bon témoignage de l’importance prise, au contour des XIXe et XXe siècles, par les marchands dans cette région de passage obligé pour de nombreux trafics.


Denis BILLAMBOZ

 

Pour consulter la liste de mes précédents articles, cliquer  ICI

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL
 

L'auteur

L'auteur

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )

 

1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

 

Recherche