Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2019 2 19 /03 /mars /2019 09:01
Mes vies secrètes de Dominique Bona

Le dernier ouvrage de Dominique Bona est un véritable bonheur de lecture. On ne le lit pas, on le savoure tant le style est fluide et la promenade proposée un cheminement en bonne compagnie dans les allées de l’art et de la culture. Pour une fois, Dominique Bona se raconte mais elle se raconte à travers les personnalités ou plutôt ces « autres » qui ont inspiré, depuis une trentaine d’années, sa production littéraire. En s’accordant une liberté totale, celle de narrer ce qu’ils ont été pour elle, ce qu'ils lui ont apporté au long de ce pénétrant travail de biographe, et comment ils ont contribué à faire d’elle un écrivain à part entière et une académicienne.

 

Ne sont-ce pas ces ouvrages sensibles, documentés, qui ont forgé son talent, affiné sa perception des êtres, son intuition, son acuité à aller au plus profond et à s’immerger dans le secret de leur cœur ? Le choix de ces biographies nous révèle déjà une part de sa personnalité, de sa nature, de ses exigences, mais également son souci de céder aux penchants si naturels de ses sympathies. On n’écrit pas sur Romain Gary, Berthe Morisot, Clara Malraux, Maurois ou Colette sans raison, sans qu’il y ait souterrainement une communion secrète. De même qu’on ne se consacre pas à de pareilles évocations sans qu’un choix exigeant et une inclination particulière ne vous y ait invité. Puis, le choix fixé, encore a-t-il fallu que Dominique Bona s’immerge dans l’existence la plus intime de ses amis de l’ombre alors qu’elle n’a rencontré qu’un seul de ses personnages : Clara Malraux. Les autres étaient morts, certains depuis longtemps. Aussi, pour restituer ces vies disparues, des rencontres ont-elles été nécessaires avec des descendants, des témoins, des éditeurs, sans compter les tonnes de documents à dépoussiérer, à mettre en perspective et à décrypter comme des hiéroglyphes. Et, afin de s’imprégner de l’atmosphère environnementale, se rendre en pèlerinage dans le secret des maisons et des jardins et en percevoir les plus intimes vibrations...



L'art de l'introspection est un art difficile qu’il faut aborder avec autant de ferveur que d’objectivité, ce qui n’est pas simple, le concevoir avec un esprit d’analyse particulièrement aiguisé, ne point se disperser et rassembler sans figer. Ce travail, l’écrivain nous le raconte de façon alerte, avec finesse et subtilité, d’une plume enjouée et caressante, nous invitant à la rejoindre dans cette lente élaboration qui est tout ensemble la vie des autres et la sienne propre et, ce, dans le souci permanent de se trouver soi-même dans cette quête passionnée d’autrui. Le résultat est un enchantement. Au long des 17 chapitres, qui composent le livre, nous voyageons en sa compagnie, suivons son travail d’investigation pour mieux capter le sens de la vie, la marche du monde, la beauté des choses. Voici comment, grâce à l’écriture de ses biographies et de ses quelques romans, Dominique Bona a réussi à forger sa propre unité.

 

Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE


Pour prendre connaissance des articles de la rubrique LITTERATURE, cliquer  ICI
 

Et pour consulter les précédents articles consacrés à Dominique Bona, cliquer sur leurs titres :

 

Je suis fou de toi - Le grand amour de Paul Valéry         Deux soeurs

Berthe Morisot, le femme en noir         Romain Gary


RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Mes vies secrètes de Dominique Bona
Partager cet article
Repost0

commentaires

E
J'aime beaucoup cette auteure !
Répondre
A
Ce livre,de belle écriture, ouvre d'intéressantes perspectives.On y découvre l'exigence de la biographe et le style de la romancière.

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )

 

1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

 

Recherche