Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2021 3 13 /01 /janvier /2021 09:16
Les coeurs inquiets de Lucie Paye

Pour un premier roman, Lucie Paye a choisi un thème original, celui de deux êtres qui s’interrogent sur une cause essentielle : l’absence. L’absence d’un être aimé pour elle, l’absence d'inspiration pour lui, l'un et l'autre remettant en cause le sens même de  leur  vie. A travers leurs monologues, le lecteur plonge dans la douleur laissée par l'amour sacrifié de la femme et l’inquiétude suscitée par l'œuvre inaccomplie de l'homme, double réflexion qui n’en compose qu’une seule : celle de leur complexité et de leur exigence intérieure.

 

Cette méditation sur un sujet difficile est conduite de main de maître par l'auteure qui évite les pièges avec superbe, entre autres ceux de brouiller les pistes et de noyer le lecteur dans une énigme compliquée, cela grâce au fil sensible qu’elle tisse au long des pages et qui éclaire avec délicatesse la lente évolution de chacun des protagonistes à maîtriser sa vérité intérieure qui est  un amour sacrifié pour l’une et une œuvre en gestation pour l’autre.

 

Si bien que rien ne sera perdu de ces quêtes secrètes, de ces parcours dont le phrasé dénoue peu à peu le mystère et sublime la réalisation finale de l’œuvre du peintre. Car, qu’est-ce qui soudain est apparu sur sa toile lors d’une interrogation qui paraissait sans suite ? Voici la force de ce livre et son dénouement dont chaque lecteur découvrira avec émotion et intérêt la richesse poétique :

 

« Cette composition lui est venue spontanément. Il n’a pas réfléchi. Elle s’est présentée à lui d’un coup. C’est un format plus petit. La femme y est de dos, face à un miroir. L’une de ses mains est posée contre, comme au carreau d’une fenêtre. Le pinceau trouve son chemin. Le reflet de la femme dans la glace naît peu à peu. Son visage émerge comme tiré d’un long sommeil. Une statue repêchée au fond des océans. Les yeux sont sombres, les lèvres entrouvertes. Le pinceau force la matière. La peau s’épaissit et s’échauffe. Il sent et il écoute cette femme. Le chevalet n’existe plus, ni la toile, ni  le temps. Il est la voix et les caresses, la chair et les songes. Il est cette bouche qui prononce des mots oubliés. Une porte s’ouvre. Dans le reflet du miroir la femme le voit enfin, aimante et apaisée. »


Un roman qui ouvre à cette auteure de 45 ans  les portes de l’avenir littéraire.

 

Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE


Pour consulter la liste des articles de la rubrique  LITTERATURE, cliquer  ICI


RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

L'auteure

L'auteure

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )

 

1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

 

Recherche