Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2022 3 23 /11 /novembre /2022 09:54
Blanc de Sylvain Tesson

En compagnie de Sylvain Tesson, le voyage est toujours une aventure intérieure d'une incroyable densité. On se perd dans un ailleurs qui est, en quelque sorte, comme une reconquête de soi-même, car sous la blancheur, celle de la neige évoquée ici, "le monde se retire". Cet écrivain a quelque chose du magicien, magicien des mots certes, mais bien davantage, magicien d'un univers qui est semblable au vent, à l'effort, à la flamme, à la neige, à la blancheur. Oublions le quotidien, suivons-le, car Tessson est un enchanteur plein d'amour pour l'éphémère, invoquant des paysages qui sont l'âme du monde. Il s'y prépare en permanence. Ce vagabond de l'esprit a en horreur les vies obèses chargées de "trop de tout". Lui aime à s'évader, s'ébrouer dans les paysages solitaires, les chemins vagues, les altitudes splendides, les sommets de cristal avec ce souhait figé au coeur de ne "jamais redescendre dans les galeries de la termitière." 

 

 

Pour parvenir à cela, il faut accepter ce qui est, pour la plupart d'entre nous, inacceptable : le froid, la solitude, le danger, la fatigue, la peur : "C'était le miracle de chaque aube, la bénédiction de chaque départ." Et où va-t-il ce vagabond qui sait si bien fixer ses rêves, mettre à mal ses inquiétudes, en danger sa vie ? Partout où l'aventure sera une conquête sur le quotidien, des signes dans l'unité du blanc, celle de la neige des hautes altitudes. La blancheur est un univers à lui seul qui fait, en quelque sorte, de votre voyage une prière, une quête d'absolu. Se rendre ailleurs, voilà la formule qui rassemble les mots, qui font des lignes que vous tracez un ailleurs permanent, tant elles ne cessent de se prolonger, de vous rendre poète, magicien, pourvoyeur de rêves : " L'homme serait inspiré de faire comme l'aiguille : retenir les rayons de la vie. Jamais les ombres." 

 

 

Des brassées de visions, Sylvain Tesson en a eu chaque jour au cours de ce long périple réalisé en plusieurs fois dans les Alpes de la Savoie, du Valais, du Tessin, du Tyrol, des Alpes juliennes "dont l'absence de singularité garantissait l'éclat". Ce que ses compagnons et lui ont cherché, chacun à leur manière, est de voir le monde et la nature non comme un paysage mais une substance, une substance universelle "dont la traversée s'appelle ... le rêve." Courses folles, dangers permanents, "dans les vallons blancs et les versants de brouillards", ils ont promené à force d'efforts quotidiens leur quête d'un ailleurs intime où la blancheur investit l'esprit dans une méditation scandée par le mouvement. 

 

 

On referme ce livre comme on le ferait d'un émouvant message de vie. La patience ne triomphera-t-elle pas de l'immensité davantage que de la force, la solitude des neiges ne l'emportera-t-elle pas sur l'obstination, tant il est vrai qu'au pied d'une montagne "on a intérêt à tronçonner ses ambitions", mais point à renoncer à ses rêves. Un livre magique dans nos vies effarées de stimuli où le délestage devient mission impérieuse. Oui, "la blancheur pardonne à l'inutile" - en le masquant, et au terme d'une journée de liberté dans la montagne où l'auteur nous invite à le suivre, nous saisissons "l'oscillation entre l'effort de la brute et la communion de l'ange".

 


Armelle Barguillet Hauteloire

 

 

La panthère des neiges de Sylvain Tesson

 

Un été avec Homère de Sylvain Tesson

 

Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson
 


"Dans les forêts de Sibérie" de Sylvain Tesson   

 

 

Pour consulter la liste des articles de la rubrique LITTERATURE, cliquer   ICI

 

 


RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

 

Blanc de Sylvain Tesson
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
J'ai aime ce livre ou le froid tient chaud au coeur.
Répondre
A
Oui Loïc, il sait si bien parler du froid qu'il nous en démontre les avantages : la beauté des cimes enneigées et la qualité du silence.

Présentation

  • : Le blog interligne d' Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE
  • : Grâce au pouvoir des mots, une invitation à voyager sur les lignes et interlignes.
  • Contact

TEXTE LIBRE

 4016234704 (Small)

Un blog qui privilégie l'évasion par les mots, d'abord, par l'imaginaire...toujours.

LES MOTS, nous les aimons pour eux-mêmes, leur sonorité, leur beauté, leur velouté, leur fraîcheur, leur hardiesse, leur insolence, leur curiosité, leur dureté, leur volupté, leur rigueur.
Différemment des notes et des couleurs qui touchent d'abord notre sensibilité, ils ont vocation à transmettre, informer, émouvoir, expliquer, séduire, irriter, formuler les idées, forger les concepts, instaurer le dialogue.
Ainsi nous conduisent-ils vers l'autre, l'absent, l'étranger, l'inconnu, l'exilé.

Parce qu'ils disent qui il est, comment est le monde, pourquoi est la vie, qu'ils gomment les distances, comblent les vides, dévoilent les énigmes, suggèrent le mystère, ils sont nos courroies de transmission, nos outils journaliers.

 

La vie doit être vécue en regardant vers l'avenir, mais elle ne peut être comprise qu'en se tournant vers le passé.

 Soëren Kierkegaard

 

Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.

   Montaigne

 

Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pours recevoir.
   Goethe

 

 MES DERNIERS OUVRAGES PUBLIES ( cliquer sur l'icône pour accéder à leur présentation )

 

1184097919 profil de la nuit  2851620614

les signes pourpres  3190-NEL i 978-3-8417-7335-7-full

 

SI VOUS PREFEREZ LES IMAGES et le 7e Art, RENDEZ-VOUS SUR MON BLOG : 

 

Bannière pour Armelle 1 

 

 

Recherche